08 Déc. 2010

Monsters

Monsters

Un film de Gareth Edwards

Une sonde de la NASA s’écrase dans la jungle mexicaine, libérant sur terre des particules d’une forme de vie extra-terrestre. Six ans plus tard, le Mexique et le Costa-Rica sont devenus des zones de guerre désertées par les populations locales, mises en quarantaine et peuplées de créatures monstrueuses. Un photographe est chargé d’escorter une jeune femme à travers cette zone dévastée. Seuls sur la route, ils vont tenter de rejoindre la frontière américaine...

L'avis de Patchouli

Patchouli

Road Trip dans un univers apocalyptique.

Pourquoi payer l'entrée ?

- Messieurs vous apprendrez un bon plan drague : pour séduire une nana, rien ne vaut deux pieuvres géantes qui copulent, apparemment c'est émouvant...
- Vous réfléchirez à deux fois quand votre boss vous demandera d'aller chercher sa fille... surtout si elle se trouve dans une zone infectée de vie extra-terrestre...
- La bonne idée du jour : si vous êtes attaqué par des poulpes aliens, restez bien caché dans votre voiture. Ça marche aussi avec les dinosaures !

Pourquoi râler à la sortie ?

- Salut, je suis réal, j'ai pas de thune mais j'aimerais faire un film avec des pieuvres géantes qui attaquent le Mexique... c'était pas le bon plan ça Gareth...
- A force de voir des gens se faire chier dans les bois j'ai l'impression de revoir Harry Potter et les reliques de la mort... qu'est-ce qu'ils ont tous cette année ?
- Astuce pour les scénaristes en manque d'inspiration : toujours insérer une blonde en mini short dans son film... pour détourner l'attention !

barometre

L'avis du Mâle

Mâle

Quand Godzilla prend des vacances au Mexique, ça fait mal !

Pourquoi payer l'entrée ?

- Comment faire un film de monstre avec un budget digne d'un téléfilm ? Monsters vous donne la réponse en images !
- C'est bucolique le Mexique : sa jungle luxuriante, sa tequila paf, sa bouffe épicée, ses pyramides aztèques et ses monstres de 30 mètres… Franchement, je partirais bien là-bas en vacances, pas vous ?
- Ils sont vraiment forts à la National Geographic : leurs documentaires sont toujours parfaits, belle couleur, interviews réalistes, paysages magnifiques, monstres bien filmés… Eh mais attendez ! C'est un film en fait !

Pourquoi râler à la sortie ?

- Original d'avoir pris Paul le Poulpe comme modèle pour créer ses monstres ! Sûrement un hommage camouflé, je ne vois que ça !
- En fait j'avais espéré voir des monstres avant une heure trente de film... c'est raté !
- Ils sont zen ces héros ! Contempler deux calamars géants en train de s'accoupler en produisant de la lumière rouge fluo à dix mètres de soi… ça doit être courant au Mexique !

barometre


Voir toutes les critiques