29 Mars 2011

Rango

Rango

Un film de Gore Verbinski

Alors qu'il mène sa vie sans histoire d'animal de compagnie, Rango, caméléon peu aventurier, est en pleine crise d'identité : à quoi bon avoir des ambitions quand tout ce qu'on vous demande, c'est de vous fondre dans la masse ?
Un jour, Rango échoue par hasard dans la petite ville de Poussière, dans l'Ouest sauvage, où de sournoises créatures venues du désert font régner la terreur. Contre toute attente, notre caméléon, qui ne brille pas par son courage, comprend qu'il peut enfin se rendre utile.

L'avis de Patchouli

Patchouli

Jack Sparrow chez les cowboys !

Pourquoi payer l'entrée ?

- Si au début le graphisme ne m'attirait pas tant que ça, je suis tombée complètement sous le charme de cet univers, débordant de réalisme, fourmillant de détails et de références. Jamais l'esthétisme d'un film d'animation ne m'avait autant bluffé !
- Parce-qu'il n'est pas seulement sexy, Johnny Depp est aussi un acteur terriblement doué, et il nous le prouve une fois de plus avec ce film ! Retrouvez l'humour de Pirates des Caraïbes mixé à celui du Bon, la Brute et le Truand. Rango, au fond, c'est un peu Jack Sparrow chez les cowboys !
- Laissez les enfants chez la babysitter ! Rango fait parti de cette génération de films d'animation qui feront rire les grands plutôt que les petits... et on apprécie ! Pas de morale enfantine ici, faites place à l'action et la poésie.

Pourquoi râler à la sortie ?

- Accrochez vos ceintures ! Si la scène d'introduction de The Social Network a été trop rapide à votre goût, avec Rango, vous allez être sonnés ! Ouvrez les yeux et observez une concentration extrême. Ici les vannes fusent à 100 à l'heure ! Un deuxième visionnage ne serait pas de refus...
- Après avoir animé le visqueux Davy Jones (alias la tête de poulpe dans Pirates des Caraïbes), ILM s'attaque aux bestioles du désert ! Des poils, des dents, en veux-tu, en voilà. Si vous ne supportez pas le hamster de votre petite sœur, ce film n'est pas fait pour vous !
- Parce-que tout film qui nous parle d'écologie a tendance à nous faire broyer du noir en ce moment, avec Rango préparez-vous à culpabiliser ! Bon tant que y'a pas Nicolas Hulot, ça passe encore, et après tout, c'est pour la bonne cause !

barometre

L'avis du Mâle

Mâle

Prenez votre crème solaire ! Ça va être chaud avec Rango !

Pourquoi payer l'entrée ?

- Fini le temps où dessin animé rimait avec bébé ! Gore Verbinski nous prouve une nouvelle fois que même les grands peuvent prendre leurs pieds ! Gags débiles, répliques cultes et références subtiles, tout est réuni pour notre plus grand plaisir ! Du tout bon !
- On croyait avoir tout vu avec Raiponce, mais c'était sans compter sur Rango ! Les décors, l'animation ou encore le doublage sont maîtrisés à la perfection ! Le tout s'enchaîne à toute vitesse sans jamais perdre de vue son objectif principal : nous divertir ! Y'a pas à dire, Rango c'est vraiment de la bombe !
- Fans de Disney, passez votre chemin ! Ici pas de musique débile ni de leçon de morale à deux balles, Rango fait dans la finesse ! Son message est simple et subtil et ne nous prend pas pour des abrutis. Et ça, dans le milieu, c'est déjà pas mal !

Pourquoi râler à la sortie ?

- Le truc avec les films cyniques, c'est que les enfants risquent vite d'être à côté de la plaque ! Mais bon pour une fois qu'on s'amuse et eux non, on va pas se plaindre !
- Hey mais dites-moi, il ressemblerait pas un peu à un certain Pirates des Caraïbes, ce Rango ? Remplacez les pirates par des cowboys et le capitaine déglingué par un caméléon complètement débile et paf ! Vous avez votre film ! Monsieur Verbinski, il faudrait peut-être songer à changer de script pour votre prochain long métrage !
- Le problème avec une animation de ce niveau, c'est la précision des détails ! Chaque pustule, cicatrice ou morceau de peau dégoulinant est reproduit à la perfection ! Pratique comme coupe-faim !


barometre


Voir toutes les critiques